ailai

Citations 

variante(s): aillai, aylay, eylay, eyllay

adv.

a. '[se rapportant à un lieu plus ou moins éloigné du locuteur et désigné par lui; sens locatif ou directionnel] là, là‑bas'

L: JaufreB 570 (A); MystSMartG 612 (eyllay); MystSMartG 1435 (eyllay); MystSPPaulG 589 (eylay); MystSPPaulG 1388 (eylay); MystSPPaulG 4421 (eylay); MystSPPaulG 5540 et pass. (eylay); SJacA 478 (aylay); SJacA 533 (aylay); MystSAntG 108 (eylay); MystSAntG 3129 (eylay); MystSAntG 3623 (eylay); MystSAndS 1902 (eylay); NTestZurS (eylay «là»)

b. aissai/sai… a.… [mis en corrélation] '[sens locatif ou directionnel] ici… là…'

T: PCardV 9,30 (T; aylay C) = Rn 4:8b, 5:137a (s. v. aylai, s. v. aissai); PCardV 52,18 (M; ‑ll‑ T)

L: MystSAntG 664 (eylay); MystSAntG 1805 (eylay); MystSAntG 2382 et pass. (eylay); MystRamRD 625 (eylay)

c. '[anaphorique; sens directionnel] là, dans ce lieu'

L: JaufreB 754 (A)

d. a. o 'là où, au lieu où'

L: AlexAlbMH 76 (eylay) = Lv 2:324a (s. v. ei‑)

e. gitar a. 'jeter là, jeter à terre'

L: JaufreB 321 (A)

f. des era a. (?) loc. adv. 'à l'avenir'

L: MystSPPaulG 984 (eylay à corr. en en l.?)

Comp. de → lai et du «préfixe» ai‑, qu'on retrouve dans toute une série de pron. dém. et d'adv. (→ aicel, → aiquel, → aitan, etc.), et qui, dans le cas de a., est probablement tiré de → aici.

aila, aissai, alai

FEW 4:548b [ɪ̆ʟʟᴀ̄ᴄ]. – Kjellman 112.

dailai