ait

Citations 

adj.

ben a. 'capable, bon [en parlant d'une personne]'

L: GirRoussH 1194

De lat. ᴀᴘᴛᴜѕ 'apte, convenable', étymologie déjà proposée par l'éd. Hackett (cf. gloss.). Pour ce qui est du résultat phonétique ou graphique ait < apt‑, cf. d'une part a. occ. → caitiu < ᴄᴀᴘᴛɪᴠᴜ (Pfister3 117) et d'autre part l'alternance graphique ái/á dans le ms. O de GirRouss (cf. Hackett6 29), alternance qui permet de rattacher a. à → at n. m., résultat a. occ. de lat. ᴀᴘᴛᴜѕ.
Pfister6, en traduisant melz a. par 'qui a de meilleures qualités', identifie a. au substantif a. occ. → aip qui aurait été pris, selon lui, pour un participe, mais cette hypothèse est peu convaincante. Le FEW range a. sous ᴀᴘᴛᴜѕ, avant de renvoyer (cf. «Corrigenda» 25:1358b), sans prendre position, à l'étymologie proposée par Pfister6.

apte, at

FEW 24:62a [ᴀᴘᴛᴜѕ]; DELP 1:285b [s. v. apto]; LEI 3:377. TL 1:625; Gdf 1:466c. – Pfister6 239.